Bouleversé par les incendies dans le massif des maures, en France, Philippe Pastor crée en 2003 la série de sculptures « Les Arbres Brûlés », en utilisant les troncs d’arbres calcinés de la région.

Ces sculptures sont devenues un symbole de la lutte contre la déforestation et sont exposées dans le monde entier, notamment à New-York, à Singapour ou au siège des Nations Unies à Nairobi. C’est là qu’il réaffirme son engagement pour la nature à travers son soutien et sa participation au projet « Plantons pour la Planète, la campagne pour un milliard d’arbres », lancée en 2007 par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement. En 2015, les sculptures sont intégrées au Pavillon Monaco de l’Exposition Universelle de Milan dont la thématique « Nourrir la Planète, Energie pour la Vie » relayait des questions environnementales sensibles à l’artiste.

Philippe Pastor a planté des milliers d’arbres à travers son Association Art & Environnement et les expositions des « Arbres Brûlés ». Cette initiative est placée sous le haut patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco et Professeur Wangari Maathai, Prix Nobel de la Paix en 2004.

Expositions

Vidéos

Presentation du projet des « Arbres Brûlés »

Le Projet des « Arbres Brûlés »